Actus nationales

Salaires : revalorisation en trompe l’oeil

Le Gouvernement a annoncé le 12 juin 2023 une série de mesures censées revaloriser les rémunérations des agents publics.

Un décret a été publié le 28 Juin 2023, d’autres sont attendus afin de préciser les mesures.

Les mesures annoncées :

- Au 1er juillet 2023 :

* + 1,5 % d’augmentation de la valeur du point, qui passe de 4,85 à 4,92 € bruts/mois. La précédente augmentation, il y a un an tout juste était de 3,5 %
* revalorisation des bas de grille de la catégorie C (C1, C2, C3), et de La catégorie B (B1, B2), qui ont été rattrapées par l’augmentation du SMIC (cf en pièce jointe les nouvelles grilles). Un à 9 points d’indice sont ajoutés aux premiers échelons de chacune des grilles afin de recréer un peu de progressivité.

- Au 1er janvier 2024  : + 5 points d’indice pour tous (soit + 24,6 €/bruts/mois)

Lire également les infos sur l’intranet de la Région.

Prime de pouvoir d’achat :

La Gouvernement a également annoncé une "prime pouvoir d’achat" pour l’année 2023. Mais le décret qui précisera les différentes modalités n’est pas encore paru.

Ce que l’on sait :
* montant : "dégressif de 800 à 300 € bruts"
* pour qui ? : pour les agents rémunérés entre le SMIC et 3250 € bruts / mois recrutés avant le 1er janvier 2023, et encore présents au 30 juin 2023.

Cette prime est annoncée pour les agents de l’Etat. Pour les Territoriaux, c’est au bon vouloir de l’employeur qui peut décider de verser ou pas cette prime. Lors du CST du 26 juin, nous avons demandé le versement au montant maximum. Nous avons aussi demandé un dialogue social sur le sujet.

Les autres annonces :

- Reconduction de la GIPA (garantie individuelle de pouvoir d’achat) : ce dispositif garantit un maintien de pouvoir d’achat aux agents dont la rémunération (avancements et primes comprises) a augmenté moins que l’inflation sur une période de 4 ans. L’inflation est évaluée à + 8,19 % entre 2018 et 2022. Lire à ce propos.
- 1er septembre 2023  : Prise en charge des abonnements transports à 75 % au lieu de 50 % et Revalorisation « d’au moins 10 % » des frais repas et nuitée lors des déplacements professionnels (Décret à paraître)
- En 2024  : relèvement de 10 % des barèmes de monétisation des jours de CET (Compte épargne temps) : 150 € au lieu de 135 en cat A, 100 au lieu de 90 % en B, 83 au lieu de 75 en C .

Et le Rifseep ?

Il n’est pas concerné par les mesures annoncées par le Gouvernement, puisqu’il dépend de chaque collectivité.

Les montants à laRégion Nouvelle Aquitaine ont été fixés en 2017

Nous revendiquons et nous le rappelons régulièrement à l’Exécutif :

  • une revalorisation globale du Rifseep, dont la valeur réelle a baissé de plus de 10 % depuis son instauration il y a 5 ans.
  • la prise en compte de l’expérience professionnelle qui est prévue tous les 4 ans selon les textes, pour les agents qui n’ont pas changé de fonctions.
  • enfin, la Région a aussi prévu la mise en place du CIA (Complément indemnitaire annuel), c’est le volet individualisé du Rifseep, dit aussi "prime au mérite". Nous demandons un vrai dialogue social sur le sujet afin de déterminer selon quels critères le montant individuel sera déterminé chaque année.

Sur toutes ces questions, vos représentant.es FSU sont à votre écoute, n’hésitez pas à les contacter.

L'actualité FSU au sein de la Région Nouvelle-Aquitaine

Réaménagement des espaces à la Maison de la Région à Limoges : signez la pétition pour la suspension du projet !

Réaménagement des espaces à la Maison de la Région à Limoges : préavis de grève au 28 novembre 2023 et pétition
Malgré (...)

Prés de 8 ans après la création de la Région Nouvelle Aquitaine, l’avenir du « site de Limoges » est toujours en question.

L’intersyndicale (FSU, CGT, CFDT, FA FPT, UNSA, FO) des agents du Conseil Régional alerte !
Depuis la création de la (...)

Solidarité avec nos collègues du Lycée d’Arras frappés par l’attentat du 13 octobre

Ce 15 octobre, nous nous sommes adressés au Président de la Région Nouvelle Aquitaine en ces termes :
"Un horrible (...)